Allez, un peu de nouvelles de mon séjour 2013 en métropole , qui s'éternise!
Ce petit post pour raconter l'Aventuer en agility:
déjà 11 concours, dont 2 sélectifs et une finale nationale!!!

Le sélectif GPF: Sur les 64 concurrents en C, c'est mon petit Bebop qui gagne la 2eme manche, ( comme l'an dernier ! ) . Blue Boy n'est pas loin derrière, à la 6e place ( l'an dernier, il était à la 3eme! )

le matin Bebop , peu après son passage, avait fait une crise d'épilepsie, que j'impute au stress majeur qu'il a dû ressentir en étant privé de tous ses repères, lui qui en a tellement besoin ( c'est un anxieux pathologique - de nature - qui m'a demandé 3 an de travail type thérapie comportementale - un travail sans fin, en réalité ) . En effet, ce sélectif se déroulait à notre club; loin de le rassurer, comme on aurait pu croire,  le grand chamboulement opéré dans l'organisation et l'apparence du club l'a extrêmement affecté. Il passait très tôt le matin, ( 5eme) , donc avant d'avoir pu s'accoutumer à cet environnement étrangement modifié,  et sans doute le stress que ça a induit chez lui est-il en cause dans les 2 barres ( sand difficulté )  qu'il a fait tomber, et que je ne comprenais pas, jusqu'à la fameuse crise... Ces barres se trouvaient dans le sens qui faisait face au public et au stand bariolé de chichis... bref, qui faisait face à ce qui l'angoissait... D'où, certainement, la chute des barres...

Peu après, il a fait sa crise d'épilepsie, sur un gros stress lié à la proximité d'un ami avec qui je papotais, mais qui avait la "mauvaise idée" de porter une casquette. Bebop est extrêmement impressionable. En temps normal, sur un humain, un chapeau, foulard ou tout autre accessoire  ou coiffure inhabituelle peut le déstabiliser. Là, avec le contexte complètement anormal de "SON" club qui ne ressemblait plus à son club, ça lui a été "fatal". Il est tombé à terre, toujours conscient, car ses crises son partielle, mais en mydriase ( stress )  et pris de clonies... Je l'ai entouré de mes bras pour créer une bulle de protection et d'isolement, là, à même la pelouse, à 5 mètres des barrière et du public.... J'ai attendu, en le rassurant, en lui parlant , et j'ai versé une larme. C'est dur de voir son petit loup stressé à ce point... ça faisait plus d'un an qu'il n'avait pas fait de crise .

Le reste de la journée, j'ai fait comme lors de sa toute première manifestation canine, quand il avait 1 an: c'était une expo où je ne l'avais engagé que pour travailler sur son mental ( profiter de la pésence - rare - de dizaines de chiens et de foule regroupées sur un site à La Réunion) , ce qui avait porté ses fruits, puisqu'au terme de la journée, il avait passé et réussi son CSAU, ( ce n'était pas prévu, mais les organisateurs avaient annoncé au micro la possibilité pour les exposants de tenter l'examen  ) et,  alors que le matin-même, il était incapable de rester assis et me laisser m'éloigner de plus de 2 pas... le soir il tenait une absence hors vue! L'occasion était trop belle de lui permettre de réussir un tel exercice, après une journée d'immersion sur le lieu-même du test. 

Lors de ce sélectif, après l'avoir laissé se reposer suite à sa crise, je l'ai donc gardé à mes côtés dans le public , toute la journée, pour le désensibiliser à ce drôle de contexte. A la fin, il semblait plus à l'aise, même si certains signaux me montraient que ça n'allait pas tout à fait comme  d'habitude . Rasséréné, il fait un magnifique sans faute sur le jumping, qu'il gagne (! ) , et se sélectionne ainsi pour la finale.

Hélas pour Blue Boy, sans faute sur le jumping aussi, nous avions pêché sur l'Agility, mais il aurait dû être sélectionné quand même... si j'avais été plus combative! En effet, après 2 fautes, dont une faute au slalom qui lui coûte du chrono, déçue, croyant toute possibilité de sélection perdue, je lâche l'affaire, et comme souvent dans ce cas, il préfère lâcher l'affaire aussi , et quitte le parcours de lui même pour retourner au sas de sortie, 2 haies avant la fin. Et je le laisse faire. Je prends une  claque à la fin de la journée, réalisant que TOUS ceux qui avaient 2 fautes au total des 2 manches pouvaient partir faire la finale ... même avec des chronos moyens... ( à cause des désistement, la finale se jouant à l'autre bout de la France )
La leçon: ne rien lâcher, JAMAIS. Là, j'ai pris la leçon.


Le championnat de France:
On a frôlé de très très près une belle victoire. Si, si!  Et c'est ce que j'en retiendrai!
En effet, sur les 3 manches, et 78 partants en 3eme degré C,  seuls Bebop et 6 autres chiens  ont réalisé 2 manches sans faute!!!!! Et parmi ces chiens, Bebop est Premier au cumul de ces 2 manches! Mais voilà: nous avons été éliminés sur la première manche, à cause d'une ...chute. Oui , je suis tombée!!! Comme en 2011 où Bebop avait gagné le jumping du sélectif GPF mais où j'étais tombée sur l'autre manche, nous privant de la finale. Décidément...

Mais je n'ai même pas les boules. Je suis au contraire émerveillée de constater que mon ptit bonhomme possède vraiment un potentiel de champion ! Même s'il a peu de chances de l'être un jour, je sais que ça reste carrément possible. Il ne lui reste que 3 essais... on verra bien, mais en tous cas, je sais que c'est possible :-)
Il est respectivement 6eme et 7e, sur 73 aux autres manches.
Et malgré son élimination, il finit 20e au cumul sur 73... Et 1er des chiens de notre grande régionale.
Comment ne pas être fière et émerveillée?

Le championnat régional Languedoc-Roussillon
Une fois de plus, nous nous contenterons de la médaille en chocolat, en finissant 4eme des 3eme degré, ce qui,  dans cette excellente régionale reste très honorable. Un malencontreux refus ( une bête  et fugace hésitation du chien, pour lui avoir donné une commande verbale douteuse ) nous prive du podium. Décidément, ce championnat ne rend pas compte de la réalité de nos résultats tout au long des concours que nous faisons ici... Le podium , à cet égard, n'était vraiment pas représentatif cette année. Mais ça fait partie du jeu: les champions ne sont que les meilleurs de ce jour-là ( et pas toujours les meilleurs le dimanche... )  et chacun a donc sa chance, c'est aussi ça qui est bien, finalement, en Agility.
Une autre fois, peut-être... ou pas.

En attendant, Bebop se sélectionne pour le Championnat de France. Blue Boy, lui,  fait une barre de trop... Dommage.

Les concours du dimanche
Moisson habituelle de podiums, fournie et variée, avec une nouveauté: de plus en plus de concours en Espagne, pour faire vite -vite nos pointages en vue de 2014, car une fois que je serai de retour à la Réunion, je n'aurai que très très peu d'occasions de pointer avant les sélectifs 2014! 
C'est pour cette raison que je suis allée souvent en Espagne, pas si loin , les dimanche où il n'y avait pas de concours près de Carcassonne, ou alors complets, ou alors imposant une limitation à  un seul chien par concurrent... Bien m'en a pris :-) Nous nous y sommes régalés, et j'adore la mentalité des espagnols en Agility!!!