Blue Boy et moi avons été  sélectionnés pour faire partie de l'équipe de France d'Obéissance, qui comptait, cette année, 6 chiens et leur maîtres. Quel honneur!

Equi2012gran

 

 

BlueBoy

 Nous avons donc fait la route jusqu'à Salzburg, Blue Boy et moi. Oui, juste lui et moi! Une vraie lune de miel, puisque c'était la première fois de notre histoire que nous étions juste tous les 2 pour quelques jours... Que du bonheur!

Pour faire court ce championnat, c'était: Une équipe qui a tourné de manière très correcte, même si ça aurait pu être mieux encore, ainsi qu'il est noté sur le site du GTO, mais n'ayant jamais été préparés ensembles, je pense qu'il était difficile de faire beaucoup plus cohésif, une coach qui a géré ce rôle pour la première fois et a vraiment été formidable, de non moins formidables supporters ( champions du monde à l'applaudimètre! ) , les indispensables bénévoles qui pour l'immense majorité ont été super efficaces, tant sur le plan matériel qu'humain, par leur aides diverses et leurs soutien, mais c'était surtout l'enchaînement de 122 parcours d’obéissance réalisés par les meilleurs des 19 pays en lice, sur seulement 3 jours... quelle intensité et que d’émotions!

Pour moi ça a été aussi discuter obé avec des gens du monde entier, russes, japonais, norvégiens, italiens, portugais, autrichiens....quelle merveilleuse aubaine! Cerise sur le gâteau, j'ai lié quelques amitiés internationales, qui pourraient déboucher, dans quelques années sur des projets communs, pour certaines. Grâce à mon anglais approximatif, mais suffisant pour discuter.

C'était aussi une belle occasion d'en apprendre pas mal  sur le mental et la technique, mieux situer son travail, mieux comprendre où m'améliorer.

 Beaucoup d’émotion aussi à la fin de la compétition, le samedi quand, pendant plus d’une heure, concurrent après concurrent, je suis restée 20eme, et que c’est seulement l’avant-dernier des 102 concurrents (!) qui me repousse à la 21eme place, m'évinçant ainsi de la finale après un suspense interminable... 

Enfin, c'était l'immense bonheur d'avoir fait un joli parcours, de me l'entendre dire et répéter par Carmen dans la bouche de qui cela a une grande valeur pour moi, (car elle ne mâche jamais ses mots), de m'entendre félicitée et voir toute l'équipe les supporters, les bénévoles et la coach se joindre à mon bonheur, car c'est la première fois de ma vie que je partage avec tant de personnes la joie d'un parcours réussi, donc beaucoup , beaucoup d'émotion pour moi...

La joie de participer à la réussite de L'équipe de France ( puisque les 3 meilleurs résultats étaient comptés pour le classement par équipe ) , d'avoir récupéré les erreurs qui a Caudry m'avaient valu des bulles, d'avoir vu mon chien heureux sur le parcours et tellement à l'aise ( sachant que l'an dernier il avait "loupé" d'une place sa place dans l'équipe, à cause de stress divers relatifs à l'environnement qui l'avaient littéralement paralysés... J'ai dû beaucoup travailler sur son mental pour lui permettre de regagner ce niveau de confiance, que du bonheur en somme.)

C'était aussi une française en finale, un événement car ça n'arrive pas tous les ans , et que grâce à ma non-participation, j'ai pu encourager en toute sérénité.

Voilà, pour faire très court, mais aller à l’essentiel. Quelques photos et commentaires sur le site du GTO: http://www.obeissance.eu/Champ/ChMon2012.htm

APrès des heures et des heures de route en solo ( partie le mardi à 13 heures, arrivée le mercredi à 19 heures... ) , ponctuées de nombreuses haltes pour dégourdir les patounes du chien et les jambes de la maîtresse, après une nuit confortablement installés dans la voiture  ( spécialement aménagée ) sur une aire d'autoroute Italienne, où il faisait encore bien bon, A peine franchie la frontière Autrichienne, chute de neige et du thermomètre à 4°!!! :shock: J'en ai presque ri de bonheur et de surprise! Ce n'était que le début d'une longue série de moments magiques, partagés pour la plupart avec mon chien, dans la ville du compositeurs à qui ma voix doit beaucoup  ( hé oui, Mozart est celui qui a le plus composé pour mon type de voix! )frontière1

Un des tout premiers paysages admirés sur la route en AutricheFrontière

 L'hôtel de l'équipe de FranceHôtel

Le bas de la rue de l'hôtel: le vélo est roi à Salzburg! Cherchez le chien...Rue2

 Ecologie oblige, le tram tend ses fils partout , quitte à abîmer un peu le spectacle du château et des toits d'époqueBas de la rue

Le rond point du site du championnatrond point

 

Les chiens de l'équipe de France chiens de l'équipe

Le magnifique parc autour du site, avec option baignade!parc1

parc2

Paysage sur la route qui conduit à l'auberge de notre dernier dînermontagnes

 Vidéo de mon passage:

Les exercices du ring 2 qu'on ne voit ps bien sur la vidéo ci-dessus, vus de face cette fois: